Le Kumihimo est un art utilisé dès le IIIème siècle au Japon, qui consiste au tressage plus ou moins complexe de cordons et cordelettes en soie.

Si vous le souhaitez, vous pouvez répondre à un petit sondage à la fin de ce post : nous souhaitons savoir si vous êtes intéressé(e) par un atelier DIY sur le Kumihimo avec Katia

Kumihimo” signifie littéralement assemblage (kumi) de fils (himo). Les cordes sont confectionnées sur divers métiers en bois selon le résultat souhaité :

- le marudai  pour les cordes rondes (maru signifié rond), carrées ou plates ;

- le kakudai, de forme carrée, permet de réaliser des cordes rondes, carrées et ovales, mais celles-ci sont suspendues

- le takadai, qui ressemble à un métier à tisser et permet la réalisation des motifs complexes.

Aujourd’hui, la technique a été actualisée et simplifiée.
Vous trouverez à La Mercerie l’équivalent du marudai en version mousse dans la marque Rico Design.

Nous avons aussi un livre, très didactique pour apprendre et se perfectionner dans cette technique aux multiples possibilités : “50 bijoux Kumihimo”, de Beth Kemp. Il contient un disque en cartons pour s’initier, mais pour progresser, il vous faudra passer au disque en mousse, plus solide et plus facile à tenir et à manipuler.

Photo 19-01-2016 11 02 51

Photo 19-01-2016 11 03 13

Pour aborder la technique, nous vous conseillons de commencer par la tresse ronde à 8 fils expliquée en page 36, ou expliqué étape par étape sur le site friendship bracelet.net

Prenez 8 longueurs (2 couleurs) de 50 cm environ et nouez-les ensemble. Passez le noeud dans le trou central du mobidai et disposez les fils comme ci-dessous dans les encoches (1) et (2), (17) et (18) pour la couleur n°1, (9) et (10), et (25) et (26) pour la couleur n°2 :

1. Déplacez les fils de la couleur n°1: descendre le fil placé initialement en (1) dans l’encoche (16) et montez le fil (18) dans l’encoche (32)

 

2.Tournez le disque d’un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d’un montre de façon à placer les fils de la couleur n°2 à la verticale

 

3. Répéter l’étape 1 : descendez le fil de l’encoche (10) vers l’encoche (24), puis montez le fil de l’encoche (26) vers l’encoche (8)

 

 

Et reprenez à l’étape 2. vous verrez peu à peu le tressage sortir du trou central du mobidai…!

Souhaitez-vous que Katia propose à La Mercerie un atelier DIY sur le Kumihimo, pour apprendre la technique, des variantes et les finitions (bracelet, collier) ?